Correcteurs en ligne :
le test comparatif

 

60canards.com a confronté 7 correcteurs à une soixantaine d'erreurs d'orthographe et de grammaire. Résultat : la qualité varie d'acceptable à pitoyable. Parmi les outils gratuits, Reverso dépasse de loin les autres correcteurs grammaticaux. Google s'en sort plutôt bien. Mais pas un ne vous mettra totalement à l'abri.

Voici la liste des 7 correcteurs grammaticaux testés :

  1. Bonpatron
  2. Reverso
  3. Spellcheck
  4. Retourne au CM1
  5. Google (le correcteur orthographique associé au moteur de recherche)
  6. MS Word (le correcteur de la suite Microsoft, seul outil off line dans la liste)
  7. Antidote (correcteur payant distribué par la société Druide)

 
Nous précisons que nous n'avons aucun lien ni aucun intérêt commercial avec aucun des outils observés. Notre étude ne se prétend pas exhaustive. Néanmoins, vous jugerez vous-mêmes de la consistance de nos tests qui offrent, à notre avis, une image assez fiable du paysage, plein de relief, des correcteurs orthographiques et grammaticaux.

 

Le classement final

Les meilleurs correcteurs orthographiques

 
Nos conclusions

Reverso dépasse de loin les autres correcteurs grammaticaux gratuits observés, de par son efficacité, sa facilité d’utilisation et la clarté de ses corrections.

La différence de score aurait été encore plus marquée si l’on avait pénalisé dans nos calculs les mauvaises suggestions proposées par les autres outils (très fréquentes sur BonPatron et Retourne au CM1).

Google, en tant qu'outil de correction informel, s'en sort plutôt bien. Il dépasse de loin certains correcteurs, vendus comme révolutionnaires, et offre une bien meilleure intelligence du contexte.

Seul outil payant observé, Antidote justifie son coût par des performances et des qualités didactiques nettement supérieures.

Il faut néanmoins constater que, gratuit ou payant, pas un outil n'atteint la perfection. Le meilleur des outils laisse passer près de 30% des erreurs.

Bref, ce n’est pas demain la veille qu’on se passera des bons rédacteurs web !

 

Tour d'horizon des outils testés

bonpatron

Dictionnaire en ligne bonpatron.com

Bonpatron.com épingle les mots "à modifier" ou "à vérifier". Lorsque que vous passez la souris sur le mot ou l'expression douteuse, une explication apparaît dans un encadré jaune pâle situé tout à fait à droite de l’écran. Cette mise en page décentrée est peu ergonomique. Les mots ou les tournures problématiques sont identifiés, mais la solution n’est pas proposée. À charge du rédacteur de la trouver.

Dans l’exemple ci-dessous "Il est de bon humeur", le correcteur indique que l’adjectif doit probablement être mis au féminin mais il ne suggère pas la correction "de bonne humeur".

Test du dictionnaire en ligne bonpatron.com

Cette approche peut considérablement compliquer la tâche lorsque les propositions sont plus nombreuses. Dans l’exemple pourtant tout simple « j’acris sans faute », l’internaute se voit proposer la liste de suggestions suivantes : ac ris, ac-ris, caris, cris, abris, acres, âcres, écris, accrois, cari, accrus, ancrais, cri, acquis, ahuris, ancras, ancres, ancrés, appris, abri, acre, âcre. Débrouillez-vous !

Test du dictionnaire en ligne bonpatron.com


2. Reverso

Dictionnaire en ligne Reverso

Après avoir encodé un texte puis cliqué sur le bouton "Vérifier", Reverso propose, en une fraction de seconde, les modifications à apporter. Les mots concernés sont écrits en bleu et soulignés. Lorsqu’on y passe la souris, une explication apparaît. Dans l’exemple ci-dessous, pour "emprunt", l’outil explique qu’il s’agit d’une confusion d’homophones.

Test du dictionnaire en ligne Reverso

 
Un clic sur le mot souligné permet de revenir à l’original ou de consulter le dictionnaire, qui pourra, entre autre, en donner la définition.

Test du dictionnaire en ligne Reverso

L’outil est efficace et agréable à utiliser.

3. Spellcheck

Dictionnaire en ligne Spellcheck

Sur Spellcheck.net, vos yeux se perdent d’abord un peu sur une page chargée, où les actions à effectuer nécessitent un moment d’observation.

Le correcteur propose de sélectionner une langue, ensuite d’encoder le texte souhaité, puis de cliquer sur le bouton "Grammar check".

Une fenêtre apparaît dans le coin supérieur gauche de l’écran, soulignant les mots suspects. Des suggestions apparaissent dans une liste déroulante plus bas mais c'est à l’internaute d'y faire le tri.

Pour l’exemple ci-dessous, 15 suggestions sont faites pour corriger le "j’acris" (cris, écris, accrois, ancrais, Paris, arias, crics, cries, crins, crise, criés, crois, lacis, maris, saris) et 15 également pour "fote" (fonte, forte, fête, ôte, flotte, fontes, fortes, foutre, frotte, vote, fêté, ôté, flotté, frotté, font)… mais pas de "faute" en vue !

Test du dictionnaire en ligne Spellcheck


L’outil est non seulement peu agréable à utiliser mais surtout totalement inefficace au niveau grammatical. Pourtant, dans le texte promotionnel en Anglais, les superlatifs ne manquent pas : "Le meilleur correcteur orthographique"... "révolutionnaire"... "pour rédacteurs de tout niveau qui désirent professionnaliser leur travail".

Dictionnaire en ligne Spellcheck

 

4. Retourne au CM1

 

L’utilisation de ce correcteur en ligne fourni par Retourne au CM1 semble, à première vue, très simple : une grande case pour encoder son texte et un bouton "Corriger le texte" juste en-dessous.

Dictionnaire en ligne RetourneauCM1

 
Mais voilà, ici aussi une liste de suggestions interminable avec laquelle l’internaute est censé se débrouiller, sans explication, sans règle, sans exemple.

Dictionnaire en ligne RetourneauCM1
 

5. Google

Faut-il le rappeler ? L’utilisation des services offerts par Google est d’une aisance imbattable et ses écrans d’une simplicité déconcertante.

Google ne se présente pas comme un correcteur d’orthographe et de grammaire, mais nos tests démontrent que son efficacité dépasse souvent celle d’outils qui prétendent l’être.

Ci-dessous, Google suggère spontanément des corrections, lors d'une recherche vraisemblablement mal orthographiée.

Le correcteur orthographique de Google

 
Le gros point fort de Google, c'est l'ampleur de sa base de données de contenus qui lui donne la capacité de proposer des corrections qui tiennent compte du contexte.

De plus en plus de gens utilisent Google pour se faire une idée du bon usage linguistique. Dans nos tests, nous avons octroyé à Google une note de "1" chaque fois qu'une erreur est explicitement corrigée ou que les premiers liens proposés sont correctement orthographiés, et une note de "0,5" lorsque le bon usage est renseigné dans les résultats de recherche affichés en haut de liste mais que l'internaute doit effectuer lui-même son shopping pour trouver la solution exacte.

Le correcteur orthographique de Google
 

6. MS Word

Le correcteur orthographique de Microsoft n'est pas un outil en ligne, mais bien une fonctionnalité intégrée au traitement de texte le plus répandu sur le marché.

Comme vous le savez, il souligne en rouge les mots mal orthographiés et en vert les erreurs grammaticales.

Correcteur orthographique de Microsoft Word

Un clic droit sur le mot épinglé fait apparaître une ou plusieurs suggestions de correction, que l’on peut choisir de valider ou d’ignorer. Il offre le grand avantage d’être à portée de la main lors de l'utilisation du traitement de texte, voire même proactif lorsque le mode de correction automatique est activé. Son utilisation est aisée mais son efficacité, loin d'être optimale comme le démontrent nos tests.

7. Antidote

Dictionnaire payant Antidote

Antidote est un outil payant, et nous précisons que nous n'avons aucun intérêt envers la société qui le distribue.

Antidote se présente comme un outil d'aide à la rédaction assez complet (dictionnaire, correcteur, synonymes, antonymes, guide de style, et plus encore). Nous avons testé ici ses performances en tant que correcteur orthographique et grammatical.

Ci-dessous, les conseils fournis par Antidote sont exprimés de manière très claire et didactique. Comme si vous écoutiez un professeur de Français. L'outil détecte non seulement les erreurs formelles, mais également les syntaxes et tournures "familières" ou "déconseillées".

Test du dictionnaire Antidote

Les résultats détaillés du test :

Ci-dessous, le tableau complet des tests effectués.

Pour plus de lisibilité ou pour un bon résultat à l'impression, nous vous suggérons de télécharger les résultats complets au format PDF.

Résultats du test des correcteurs orthographiques

Télécharger ce tableau en format PDF confortable.

 

Auteur : Jean–Marc Hardy

 

Prochaines formations

 

26 mai 2014 | Écrire pour le Web
27 mai 2014 | Analyser votre trafic
28 mai 2014 | Stratégie de contenu
30 mai 2014 | Du Web vers le mobile


Tous nos clients