TEST comparatif :
12 outils de traduction

 

Après avoir évalué les correcteurs orthographiques et grammaticaux, 60canards.com compare les outils gratuits de traduction en ligne. Les spécialistes de la traduction, comme Babylon, Reverso ou Systran, en version gratuite, ne parviennent pas vraiment à se dégager de la mêlée. Le seul qui se démarque : Google Traduction.

 

Le classement final

25 extraits en anglais ont été soumis aux 12 outils testés pour une traduction vers le français, représentant un total d’erreurs potentielles estimé à 267. Les tests détaillés sont présentés plus bas.

En voici le résultat final :

Comparatif des traducteurs en ligne gratuits 2012

 

Voici le nombre de passages correctement traduits par chacun des outils :

Taux d'erreur détectées par les traducteurs en ligne gratuits

 

Principales conclusions

1. Près d'une fois sur deux, les outils automatiques sont piégés

La grande majorité des outils traduisent correctement entre 45% et 59% des textes soumis, ce qui est fort décevant. Les trois outils spécialisés en traduction que sont Babylon, Systran et Reverso, se situent dans le haut du peloton, avec un léger démarquage pour Babylon.

2. Google Traduction sort du lot

Google Traduction fait cavalier seul en tête du classement, avec un score de 83% de traduction valable. Est-ce vraiment surprenant ? Non. Tout comme pour les correcteurs grammaticaux, l’ampleur de sa base de données lui offre une bien meilleure intelligence du contexte.

3. Rien ne remplace l'intelligence humaine

Même Google Traduction, qui s'en sort plutôt pas mal, continue de nous réserver des passages croustillants de maladresse. Ce n’est pas demain la veille que la machine remplacera la traduction humaine. Elle peut permettre de "dégrossir" la traduction et gagner du temps, voire se faire une idée du sujet en tant que lecteur. Les rédacteurs web professionnels ne pourront se contenter des traductions brutes proposées par les outils en ligne. Sans un travail de retouche, vous vous exposez au pire.

4. La mécanique gratuit/payant mérite notre vigilance

La nouvelle économie portée par Internet mise beaucoup sur le basculement du gratuit au payant. Dans certains secteurs, cela peut fonctionner : les sociétés mettent l'eau à la bouche avec le gratuit, avant de proposer un service plus abouti en mode payant. En matière de traduction, proposer un service de faible qualité nous paraît extrêmement risqué. Nous recommandons d'autres approches, comme une période d'essai gratuite du service professionnel.

5. La traduction automatique, à intégrer dans la thérapie du rire

"Salut, ami. Comment êtes-vous? Je vous manque tant. Je souhaite que je pourrais vous considérer bien tôt que le mois prochain. Etreintes et baisers chauds."
Ceci est juste un morceau choisi. Consultez les résultats détaillés de notre étude si vous voulez vous dérider. C'est bon pour la santé.

 

Les 12 outils de traduction que nous avons testés
 

  1. Babylon
  2. Free Translation
  3. Google Traduction
  4. Im Translator
  5. InterTran
  6. Linguatec
  7. Promt Translator
  8. Reverso
  9. Systran
  10. Voila
  11. WorldLingo
  12. Yahoo Babel Fish

 
Cette fois encore, nous précisons que nous n'avons aucun lien ou intérêt commercial avec les outils observés.

Notre étude ne se prétend pas exhaustive. Nous n'avons pas exploré toutes les options existantes. Mais vous jugerez vous-mêmes de la consistance de nos tests qui offrent, à notre avis, une image assez fiable du paysage complexe des outils de traduction en ligne gratuits.

Nos tests ont été effectués non pas sur des exercices littéraires, que l’on sait rarement satisfaisants par la voie de l'automatisme, mais sur des phrases de la vie et de l’actualité quotidiennes.

 

1. Babylon

Logo du traducteur en ligne gratuit Babylon

Sur Babylon, l’écran est cannibalisé par des publicités animées encombrantes qui perturbent la concentration. Les plages de traduction s’en trouvent fortement réduites et le texte, ciselé sur plusieurs lignes. Lorsqu’il est un peu plus long, l’internaute se voit obligé d’utiliser l’ascenseur pour en visualiser l’entièreté.

Traducteur en ligne gratuit Babylon

Point positif : les boutons d’action (choix des langues source et cible, et demande de traduction) sont clairs et bien situés. Nous apprécions de voir les langues disponibles entre les deux fenêtres de texte. Une traduction humaine, payante, est également proposée.

Les mots mal orthographiés sont soulignés en rouge et un clic droit propose une liste de corrections. Malheureusement, lors des tests que nous avons effectués, les suggestions de modifications se sont rarement avérées pertinentes. Par exemple, pour "I would like to translate this sentence in Fench", les propositions de correction de "Fench" sont Fennec, Fente, Fenil ou Fantom.

Sous réserve d'un problème de serveur momentané, nous avons jugé la vitesse de traduction sur Babylon nettement plus lente que sur la majorité des autres sites testés.

2. Free Translation

Logo du traducteur en ligne gratuit Free Translation

La page d’atterrissage de Free Translation s'affiche en anglais par défaut, mais l’internaute peut modifier la langue du site via un bouton "site language" moyennement visible.

La publicité n'est pas trop envahissante. Elle varie de discrète à acceptable selon les versions linguistiques.

La zone réservée à la traduction est généreuse et les boutons d’action, confortables. Une traduction humaine payante est proposée.

Le traducteur en ligne FreeTranslation

 

3. Google Traduction

Le logo du traducteur en ligne sur Google Translate

Google Traduction est fidèle à l’esprit Google : grande aisance d’utilisation et simplicité visuelle. Aucune publicité. Aucune distraction. Rien d’autre que ce qu’on est venu chercher.

La traduction est excessivement rapide, elle se fait au fur et à mesure de la frappe, il n’y a même pas besoin de pousser sur un bouton d’action.

Le petit haut-parleur permet d’entendre le texte source ou cible, lu dans un excellent phrasé.

La traduction en ligne gratuite sur google Translate

L’internaute peut cliquer sur certaines sections de la phrase et se voir proposer d’autres traductions.

L’utilisateur a également la possibilité de déplacer des parties de phrases dans le texte source comme dans le texte cible, en maintenant la touche majuscule enfoncée et en faisant glisser les mots pour les réorganiser.

La richesse des options de traduction en ligne gratuite sur Google Translate

Google Traduction associe son correcteur d’orthographe et de grammaire pour nous proposer la correction des mots mal orthographiés dans le texte source.

La correction orthographique intégrée à l'outil de traduction gratuit Google

4. ImTranslator

Le logo du traducteur en ligne gratuit ImTranslator

L’écran de imTranslator est complètement phagocyté par les espaces publicitaires. Les yeux se perdent entre les fenêtres clignotantes, les bannières et les options de traduction trop nombreuses.

ImTranslator

Même les boutons d’action, pourtant logiquement placés entre les fenêtres des textes source et cible, sont perdus parmi la publicité et les options proposées par l’outil.

ImTranslator ne génère pas lui-même de traduction mais s’appuie sur différents services. La traduction de notre exemple "I would like to translate this sentence in French" est donnée par l’outil Promt ("Je voudrais traduire cette sentence dans le français", sic) et d’autres onglets proposent des traductions par Google et Microsoft.

ImTranslator

Un clic sur le bouton Google nous informe que le service ne prévoit pas de traduction de l’anglais vers le français par Google. Un clic sur le bouton Microsoft nous renvoie vers une page intitulée Promt-Online, allez comprendre !

On s’attendrait à une lecture audio immédiate en cliquant sur les haut-parleurs situés à gauche des fenêtres de texte, mais elle n’est proposée qu’après l’ouverture lente (± 7 secondes) d’une autre fenêtre et l’apparition de 4 bannières publicitaires.

Malgré son ergonomie bancale, imTranslator obtient des résultats honorables en comparaison des concurrents.

5. Intertran

L’ergonomie d’InterTran nous a plutôt séduits : page épurée, agréable à l’œil, couleurs vives suggérant un beau dynamisme. Nous nous attendions à des tests probants.

Intertran 

C’était sans compter sur la médiocrité des services proposés par cet outil surprenant d’inefficacité.

Nous avons maintenu InterTran dans notre étude à la fois pour vous donner du bon temps (nous défions quiconque de rester impassible à la lecture de certaines propositions de traduction) et à la fois pour rappeler que l'habit ne fait pas le moine (une belle devanture ne garantit pas la qualité du service).

6. Linguatec

Linguatec

La page d’accueil de Linguatec ne propose qu’un encart publicitaire au format discret, mais elle n’est pas forcément agréable pour autant. Des actualités en colonne de droite et la démonstration de versions mobiles en haut de page empêchent l’œil de se poser immédiatement vers les espaces de traduction.

Linguatec

Un mouvement d'ascenseur est nécessaire pour trouver son confort, et les boutons d’action sont insuffisamment mis en évidence.

L’outil permet d'effectuer certains réglages de traduction ou de préciser le domaine du texte source. Lors de nos tests, nous n'avons pas profité de cette option.

Linguatec

Linguatec propose une lecture de l’anglais version britannique et version américaine, même si les différences sont plutôt légères.

Linguatec

La qualité du phrasé est moins bonne que sur d’autres sites de traduction.

Même s’il n’en propose pas la correction, l’outil a le mérite d’indiquer en rouge les mots qu’il n’a pas compris et, par conséquent, pas pu traduire correctement, donnant ainsi la possibilité à l’internaute d’en vérifier l’exactitude.

7. Prompt Translator

Prompt

Mis à part deux bannières publicitaires (en haut et en bas de page) et un encart sur la droite présentant d’autres services, Promt Translator consacre la grande majorité de sa page d’accueil aux espaces de traduction.

Les boutons d’action sont clairs, bien positionnés et suffisamment mis en évidence.

Le traducteur en ligne Prompt Translator

L’outil souligne spontanément en rouge les mots qu’il ne reconnaît pas et le vérificateur d’orthographe permet d’obtenir des suggestions de correction.

Le traducteur en ligne Prompt Translator

Prompt permet également de préciser, au départ d'une liste prédéfinie, le domaine du texte source, ou de commander une traduction humaine payante.

8. Reverso

Le traducteur en ligne gratuit Reverso

La page d’accueil de Reverso affiche, à l’heure de notre étude, 3 espaces publicitaires. La fenêtre réservée au texte à traduire s'en trouve assez réduite.

Le traducteur en ligne gratuit Reverso

Une fois la traduction demandée, une nouvelle fenêtre s’ouvre, avec de nouvelles publicités.

Le traducteur en ligne gratuit Reverso

Malgré une qualité de traduction honorable, nous sommes gênés par le fait que l’outil propose régulièrement différentes alternatives sous la forme de parenthèses peu confortables.

Un clic sur l’icône de vérification de l’orthographe nous fait basculer dans le correcteur orthographique et grammatical de Reverso, qui nous propose des solutions de correction pour les mots mal écrits, mais les fautes ne sont pas directement épinglées au sein de l’outil de traduction.

La lecture des textes cible et source est proposée lors d’un clic sur l’icône des haut-parleurs, mais elle s’interrompt malheureusement après un nombre limité de caractères.

9. Systran

Le traducteur en ligne gratuit Systran

La page d’accueil de Systran est sobre et les espaces de traduction restent prioritaires. Les espaces publicitaires sont bien délimités, à droite et en-dessous de l’écran.

Le traducteur en ligne gratuit Systran

Les options proposées sont peu nombreuses et les boutons d’action suffisamment mis en évidence. Simplicité et efficacité.

Les mots mal orthographiés sont soulignés en rouge. Un clic droit donne accès aux corrections. Malheureusement, comme pour Babylon qui utilise probablement le même dictionnaire, les suggestions de modifications se sont avérées peu pertinentes lors de nos tests.

10. Voila

Le traducteur en ligne gratuit Voila

La page d’accueil du service de traduction de Voila affiche des publicités sur la droite de l’écran, mais l’espace de traduction est clairement identifiable, et les boutons d’action bien contrastés.

Le traducteur en ligne gratuit Voila

La qualité de traduction est relativement honorable Malheureusement seuls 300 caractères peuvent être encodés en texte source, ce qui est vite atteint et nous a obligés à fractionner nos tests en plusieurs morceaux.

L’outil souligne les mots qu’il ne reconnaît pas et un clic droit permet d’obtenir des suggestions de corrections. Comme chez Babylon et Systran, ces suggestions de correction sont rarement pertinentes.

11. WorldLingo

Le traducteur en ligne gratuit WorldLingo

À première vue, WorldLingo consacre la majeure partie de sa page d’accueil aux espaces de traduction. Mais très vite, des bannières animées surgissent et s'agitent de manière très agaçante.

Abstraction faite de cette irritation, l'outil s'utilise facilement. Il propose des boutons d’action simples et la possibilité de détecter automatiquement la langue source.

Le traducteur en ligne gratuit WorldLingo

Ici aussi, WorldLingo souligne les mots qu’il ne reconnaît pas et propose des corrections, tirées vraisemblablement du même dictionnaire que Babylon ou Systran, et donc rarement pertinentes.

Parmi les services proposés par WorldLingo, une traduction humaine dite professionnelle est présentée comme suit (tenez-vous bien !).

Le traducteur en ligne gratuit WorldLingo

Hallucinant, non ? ;-)

 

12. Yahoo Babel Fish

Le traducteur en ligne gratuit Yahoo Babel Fish

Sur Yahoo Babel Fish, priorité est donnée aux espaces de traduction, malgré la présence d’une publicité animée dans la partie droite de la page.

Les boutons d’action sont simples et clairs, mais l’apparition de la traduction au-dessus du texte source surprend.

Le traducteur en ligne gratuit Yahoo Babel Fish

Comme pour Babylon, Systran, Voila et WorldLingo, les mots non reconnus sont soulignés en rouge, mais les propositions de corrections manquent de pertinence.

Yahoo Babel Fish ne digère pas bien les apostrophes (cf . ‘o clock) ni les ellipses (cf. I’ll be there within an hour). Il propose des traductions dont la ponctuation est souvent fantaisiste.

Très peu d’options sont proposées sur Yahoo Babel Fish. Et les conseils pour une bonne traduction apparaissent plus que sommaires.

Le traducteur en ligne gratuit Yahoo Babel Fish

Léger, non ? ;-)

Les résultats détaillés du test

Vous pouvez télécharger ici les tableaux détaillés des résultats (PDF - 30 pages). Ils contiennent quelques perles tragi-comiques de traduction automatique.

Vous pouvez également consulter la méthodologie (PDF - 2 pages) que nous avons utilisée.

Comparatif 2012 des outils gratuits de traduction en ligne : Télécharger le tableau de résultats détaillés

 

Auteur : Jean–Marc Hardy

 

Prochaines formations

 

16 octobre 2014 | Stratégie de contenu
20 novembre 2014 | Google Analytics


Tous nos clients